Ce projet soutient les ODD suivants :

Objectifs de développement durable des Nations Unies

Les membres de l’équipe de Toyota ont toujours été guidés par les principes directeurs d’amélioration continue, que nous appelons le KAIZEN, et d’élimination des déchets, ou MUDA, dans le processus de fabrication de nos véhicules. Mais saviez-vous que nos efforts sans relâche sur le KAIZEN et le MUDA vont bien plus loin que nos opérations de fabrication? Nous reconnaissons que l’empreinte de nos bâtiments est importante, et nos efforts pour minimiser et optimiser son impact environnemental sont donc guidés par ces mêmes principes directeurs.

Alors que l’empreinte physique de nos bâtiments a commencé à augmenter à la fin des années 1990, nous avons déployé des efforts concertés pour appliquer les directives environnementales et nos principes directeurs à la façon dont nous concevons, construisons et exploitons nos installations. L’objectif était d’appliquer des pratiques durables dans tous nos projets. Cette approche a été utilisée en 2000 lors des travaux d’agrandissement de l’ancien campus de Torrance, en Californie, connu sous le nom de Campus Sud. Ce projet de 59 700 m2 (643 000 pi2) a augmenté la superficie du siège social de 47 % et, lorsqu’il a été achevé en 2003, c’était le plus grand bâtiment commercial certifié LEED OrMD au monde. Le Campus Sud abritait également ce qui était à l’époque le plus grand système solaire photovoltaïque commercial sur les toits, ainsi que de nombreuses autres caractéristiques durables.

Depuis, notre portefeuille immobilier nord-américain s’est enrichi, et nous avons agrandi plusieurs de nos installations. Pendant cette période, nous n’avons cessé de peaufiner notre approche en matière de construction et de bâtiments verts.

NOTRE APPROCHE EN MATIÈRE DE BÂTIMENT ÉCOLOGIQUE

Nous visons à incorporer les plus hauts niveaux de caractéristiques durables dans tous les aspects des projets de construction et de rénovation. Ce sont les étapes clés que nous franchissons au fur et à mesure que nous progressons dans la conception, la construction et la mise en service de nouveaux projets :

  • Définir une vision et des objectifs ambitieux spécifiques au projet en matière de durabilité.
  • Prendre en compte les quatre domaines d’action prioritaires de Toyota Motor North America, à savoir le carbone, l’eau, les matériaux et la biodiversité.
  • Adopter une approche intégrée et holistique de la conception et de la réalisation afin de garantir la participation de concepteurs, d’ingénieurs, d’entrepreneurs et de représentants des utilisateurs à toutes les étapes du projet, de la conception à la mise en service, en passant par la construction.
  • Mettre au défi l’équipe du projet de faire preuve d’innovation et d’aspirer au leadership en matière de durabilité environnementale.
  • Examiner les meilleures pratiques et les recommandations de divers programmes de certification indépendants.
  • Adopter une approche déductive plutôt qu’une approche additive de la durabilité.
  • Évaluer les possibilités et les options mises en œuvre en fonction du rendement environnemental et de la valeur financière à long terme ainsi que du coût initial.

La durabilité intégrée est incorporée dès les premiers stades de la conception au moyen d’une approche déductive. Cela signifie que nous voulons tout mettre en œuvre pour intégrer des occasions de conception et de systèmes durables. Plusieurs options ont été débattues et évaluées dès le début.

Bien qu’une grande variété d’options soit abordée, toutes ne sont pas forcément pertinentes pour un projet donné. Par exemple, l’utilisation d’un système géothermique pour assister le système de refroidissement du bâtiment sur le campus de notre siège social à Plano semblait être une bonne idée pour réduire la consommation d’électricité. Cela, jusqu’à ce que l’analyse révèle qu’en raison de la forte charge de refroidissement imposée par les étés brûlants du nord du Texas, la température du sol augmenterait de deux degrés!

L’énergie éolienne sur le site au Texas semblait s’imposer jusqu’à ce que nous réalisions que les pales de l’éolienne feraient plus de 91 m (300 pi) de diamètre, et que les nuisances sonores risqueraient de déplaire au voisinage.

NOTRE APPROCHE EN MATIÈRE DE BÂTIMENT ÉCOLOGIQUE

Nos efforts ont été reconnus par le U.S. Green Building Council qui nous a décerné six certifications LEED PlatineMD : trois pour le campus du siège social à Plano, au Texas; une pour le centre d’ingénierie de la production et de fabrication à Georgetown, dans le Kentucky; une pour le centre de fournisseurs à York Township, dans le Michigan; et une pour le bureau régional Lexus de l’Est à Parsippany, dans le New Jersey.

En outre, nous avons 12 installations qui ont obtenu d’autres niveaux de certification LEED (Or, Argent et Certifié), et beaucoup de nos concessionnaires indépendants ont suivi notre exemple. En fait, nous comptons plus de concessionnaires Toyota/Lexus certifiés LEED que tous nos concurrents réunis.

REGARD VERS L’AVENIR

Nous avons beaucoup appris de ces expériences, et nous appliquons ces connaissances à d’autres projets.

Par exemple, le nouveau Centre de distribution de pièces de l’Est du Canada, situé en Ontario, utilise un chauffage géothermique qui réduit la dépendance du bâtiment à l’égard du gaz naturel, est doté de vitres dynamiques à atténuation automatique dans l’ensemble de ses bureaux, utilise un éclairage à DEL à détection de mouvement, et économise de l’eau sur une base annuelle en recueillant l’eau de pluie dans une citerne et en utilisant une infrastructure économiseuse d’eau. Un ensemble de panneaux solaires sera installé et commencera à fonctionner en 2022. Il est prévu que ce bâtiment obtiendra la certification LEED et Bâtiment à carbone zéro du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa). Une fois certifié, l’ECPDC devrait être un des plus grands bâtiments certifiés zéro carbone au Canada et en Amérique du Nord.

Nous continuons d’affiner notre approche en matière de bâtiments verts, en cherchant des moyens de réduire au minimum l’empreinte environnementale de nos bâtiments et de maximiser nos incidences positives. Nos projets ne visent pas tous la certification LEED, mais ils cherchent tous à incorporer des caractéristiques durables dans toute la mesure du possible

Toutes ces initiatives soutiennent le Défi environnemental 2050 de Toyota, qui ne se contente pas de simplement réduire l’impact sur l’environnement, mais qui vise à créer une incidence positive directe. Nous nous réjouissons de partager d’autres succès en matière de bâtiments verts à l’avenir, notamment la rénovation de notre installation de logistique automobile au port de Long Beach en Californie et la construction d’un nouveau centre d’accueil des visiteurs à l’usine d’assemblage du Mississippi. Les deux projets sont soumis à la certification LEEDMD.

Mark Yamauchi
LEED APMD
Directeur, Durabilité de l’environnement
Toyota Motor North America, Inc.